– Engagés avec l’OPAL –

OPAL-logo

Portrait #2

Lucie KRAUTH

A chaque mois son moi …

À la rencontre de Lucie, Animatrice engagée sur tous les fronts

Lucie, peux-tu te présenter ?

Bonjour ! Je suis Lucie Krauth, j’ai 21 ans et je suis étudiante. Je pense être une personne curieuse, investie dans ce que je fais et souvent passionnée !

Concernant l’animation, j’ai commencé ma formation BAFA en 2017, et depuis c’est un plaisir d’endosser mon rôle d’animatrice lorsque mes cours me permettent d’être disponible.

Lorsqu’on t’a proposé de participer à cette interview, tu n’as pas hésité… pourquoi ?

Je n’ai pas hésité à participer à cette interview parce que j’aime évoquer mes expériences professionnelles en tant qu’animatrice au sein de l’OPAL et c’est toujours un plaisir d’échanger et partager autour de l’animation pour moi ! En plus ces questions me permettent de réfléchir et me questionner, et j’aime beaucoup ça.

Tu as une petite vingtaine d’année, comment appréhendes-tu la situation sanitaire et sociale actuelle ?

Alors ça c’est une bonne question ! J’ai conscience que l’on vit une situation inédite que je trouve parfois assez effrayante… Néanmoins actuellement, je suis heureuse de savoir que les enfants continuent de se rendre à l’école et dans des lieux comme les centres de l’OPAL où ils peuvent continuer de vivre ensemble !!
J’espère que l’on pourra bientôt tous se retrouver, partager des moments ensemble et que tout cela nous permettra d’apporter plus de bienveillance dans nos modes de vie !

Tu as eu plusieurs expériences à l’O.P.A.L., peux-tu nous parler de ces différents métiers et du rapport éducatif à l’enfant ?

– Centre aéré :
J’ai commencé à me former en effectuant mon stage BAFA dans une structure O.P.A.L. d’une vingtaine d’enfants de 3 à 11 ans en centre aéré. J’ai beaucoup appris au contact des enfants et de mes collègues. Cet été j’ai à nouveau travaillé dans cette même structure durant le mois de juillet. Les relations que l’on crée au fil du temps avec les enfants et leurs parents sont intéressantes dans des structures comme celles-ci.

Les vacances sont souvent le bon moment pour prendre le temps de concrétiser les envies et les projets des enfants. Selon moi, c’est important que les enfants puissent choisir leurs activités et être acteur de leurs vacances. J’ai pu expérimenter cette façon d’appréhender des vacances à de nombreuses reprises lorsque les effectifs le permettent et c’est toujours un plaisir d’accompagner les enfants dans leurs envies. Quand les groupes d’enfants sont plus grands, cela reste des moments éducatifs intéressants puisque l’on a généralement le temps de faire de belles choses et d’avoir de riches interactions !

– Périscolaire :
Lorsque l’on est animateur en périscolaire, les missions sont un peu différentes. On se retrouve avec des effectifs plus grands que durant les vacances, un temps d’accueil des enfants moins important et beaucoup d’énergie de la part des enfants ! J’ai travaillé dans une structure de 48 enfants et dans une autre accueillant jusqu’à 85 enfants. Même si les effectifs et l’organisation sont différentes, nos objectifs restent semblables : accompagner le moment du repas et proposer un moment de plaisir pour les enfants avec des jeux, des bricolages, des temps libres… Le périscolaire permet également de monter des projets sur le long terme puisque l’on retrouve les enfants chaque jour !

– Camp :
Et enfin, être animatrice en camp aventure a été très enrichissant ! Lorsque l’on passe une semaine complète, nuitées comprises, avec le même groupe cela permet forcément de s’intéresser à d’autres aspects éducatifs notamment par rapport la création de liens avec et entre les enfants ! Ici on a pour mission de permettre aux enfants de vivre une belle expérience de vacances sans leurs parents. Il est important que les enfants puissent s’amuser tout en étant dans un cadre sécurisant et ressourçant.

Il me semble que lorsque l’on est au contact d’enfant il est important de partager nos valeurs. Pour ma part, c’est le respect et la bienveillance que j’aime prôner.

Être animateur, c’est donc rencontrer des situations très variées, et intéressantes !

Quels souvenirs forts gardes-tu de tes différentes expériences ?

Je garde beaucoup de bons souvenirs de mes expériences à l’O.P.A.L, je pense aux nombreux moments que j’ai passé avec les enfants, et avec mes collègues !!

Et si je dois évoquer des moments forts je me souviens de mes premiers pas en tant qu’animatrice quand tout était nouveau. Je pense aussi aux liens que j’ai pu créer lorsque j’étais animatrice en périscolaire ou en centre aéré. Je veux évidemment parler des camps aventures qui ont été un moment fort pour moi, c’était un bonheur pour moi d’accompagner des enfants dans leurs vacances dans un lieu aussi beau et agréable.

J’ai envie de souligner les discussions, les dispositifs et actions qui sont mises en place dans les différentes structures concernant la protection de l’environnement. C’est important pour moi de sensibiliser les enfants à ces questions, et grâce à l’intérêt et la volonté des enfants c’est possible de faire avancer les choses.

Personnellement j’ai eu de nombreuses opportunités qui m’ont permis de grandir, alors je veux vraiment remercier ceux qui ont partagé des moments avec moi !!

L’association O.P.A.L. aime rappeler ses valeurs : l’exigence, sa proximité et son humanisme, qu’en penses-tu ?

Je crois que c’est une force pour l’OPAL que de porter et prôner ces valeurs ! C’est certainement grâce à elles que j’aime toujours travailler à l’OPAL. J’apprécie les liens qui unissent les différents acteurs de l’OPAL. Alors, n’oubliez pas vos belles valeurs !

As-tu un conseil à prodiguer aux jeunes animateurs ?

Un conseil ça pourrait être : lancez-vous, proposez des activités et faites que les enfants soient heureux d’être là, que les enfants puissent découvrir des choses et qu’ils repartent de leur journée en ayant vécu des beaux moments qu’ils partagent avec des adultes bienveillants et à leur écoute !

Quelle est ta situation actuelle et quelles sont tes ambitions ?

Actuellement, je suis étudiante à l’INSPE en 1ere année de master MEEF à Strasbourg dans le but d’être professeure des écoles. Avant d’enseigner, j’espère encore endosser avec plaisir le rôle d’animatrice comme j’ai pu le faire jusqu’aujourd’hui ! Et sinon j’espère toujours apprendre de nouvelles choses, me former, m’informer, et vivre de beaux moments !! On verra ce que l’avenir me réserve

Et vous l’OPAL, quelles sont vos ambitions ?

Réponse de Pierre BOESCH – Directeur de l’OPAL – « Comme directeur, donc responsable de l’esprit et du respect des valeurs de l’organisation, je répondrai : Continuer longtemps à recevoir de si beaux témoignages »

SIÈGE SOCIAL (STRASBOURG)

16-18, Rue De La Division Leclerc
67000 Strasbourg
03 88 15 14 65
Contacter par mail

ANTENNE MOSELLE (WILLERWALD)

56, rue principale
57430 Willerwald
03 87 97 82 91
Contacter par mail

Fédération d’associations de loi 1908 agrément DDCS n°067ORG0180

Réalisation : Studio-Ed

Crédit Photos: Unsplash / Pexel /Ixo ArchitectureInventive Studio/ Bernard Weixler

M